ANARCHIVE - Archives numériques sur l’art contemporain

anarchive est une collection de projets multi-médias interactifs invitant à explorer l’ensemble de l'œuvre d’un artiste à partir d’archives multiples.

Il s’agit d’une recherche historique et critique dont l’objectif majeur est de constituer la mémoire et de développer la connaissance d'une part essentielle des pratiques artistiques contemporaines : installations, actions, vidéos, performances, interventions dans l’espace public. Pour la plupart éphémères par nature, résistant aux moyens de reproduction et de documentation habituels, n’ayant pas toujours fait l’objet de descriptions précises, elles sont parfois menacées d’oubli. Mais au delà de la question de la conservation de ces œuvres, au deà de l’établissement d'importantes bases de données, le projet incite des artistes majeurs à développer un nouveau travail avec des moyens de création numériques.

Ce travail qui relève déjà parfois de l’archéologie est aussi l’occasion d’une création originale. Chaque artiste en effet participe à des degrés divers à la conception du projet: en facilitant d’abord l’accès à ses propres archives et en les commentant, et surtout en assumant sa direction artistique.

Chaque réalisation de la collection est une archive. Mais elle est avant tout “anarchive”, c’est-à-dire une façon d’aborder les œuvres selon des perspectives nouvelles. Chaque anarchive vise à produire des champs de découverte dynamiques, où sont risqués des relations inédites et des cheminements privilégiés entre les œuvres, et entre celles-ci et leurs contextes. L’anarchive numérique, à l’inverse des archives traditionnelles conservées dans des espaces déterminés, censés la protéger, est aisément modifiable et sans cesse combinable avec de nouveaux éléments, réactualisable indéfiniment.


Titres de la collection publiés :
Muntadas Media Architecture Installations, Centre Pompidou, 1999
Michael Snow Digital Snow, Centre Pompidou, 2002
Thierry Kuntzel Title TK, anarchive / Musée des Beaux-Arts de Nantes, 2006
Jean Otth …Autour du Concile de Nicée, anarchive, 2007
Fujiko Nakaya BROUILLARD, anarchive, 2012
Masaki Fujihata anarchive, 2016
Peter Campus anarchive, 2017


_Un travail historique et critique

Les archives de ces artistes, souvent considérables, font l’objet d'une recherche historique, théorique et critique qui s’appuie sur les travaux existants, les complète et en fait la synthèse. Il s’agit de remédier à l’éparpillement des informations et à l’insuffisance ou à la mauvaise qualité de certains documents, afin d’estimer plus précisément les diverses composantes d’une œuvre et leur agencement. Il faut alors non seulement restaurer, mais produire parfois de nouveaux “documents” avec la collaboration irremplaçable de l’artiste.

anarchive s’efforce de développer une approche nouvelle de la description en utilisant les possibilités de l’informatique pour simuler par exemple l’espace tridimensionnel d’une installation et visualiser un principe de fonctionnement, voire produire un équivalent d’une opération interactive. Enfin le programme informatique permet de tisser une multiplicité de relations entre les œuvres, mais aussi entre celles-ci et divers champs de connaissance, historique, social, économique. Une base de données importante est à chaque fois constituée qui, sans prétendre à l’exhaustivité, est significative de l’ensemble du travail de l’artiste et de son attitude à l’égard de la production artistique. La recherche vise avant tout à élaborer de nouveaux regards sur une œuvre ou un ensemble d’œuvres. Elle ne se contente pas d’établir des chronologies ou de nourrir des catégories existantes.


_Une création originale

Cette collection insiste tout particulièrement sur la nécessité de recherches sur l’interface aussi bien graphique qu’interactive dans la production multimédia. Les artistes sollicités, forts d’une œuvre dans laquelle ils ont développé depuis longtemps leurs propres principes et exigences, sont les plus aptes à inventer des propositions non convenues. Les développeurs, stimulés par de telles approches, s’engagent eux aussi dans la recherche. L’implication d’artistes de cette importance dans la réalisation de chaque “anarchive” et la qualité des équipes composées de jeunes chercheurs, peuvent favoriser une approche originale et un véritable travail d’écriture explorant les possibilités du multimédia.

Le caractère fondamentalement pluridisciplinaire d’un tel projet implique des compétences multiples relevant des domaines de l’histoire et de la théorie de l’art, de l’informatique, du graphisme ou de la réalisation audiovisuelle. Une équipe de collaborateurs est ainsi constituée chaque fois pour travailler avec l’artiste.


_Un format en évolution

Le premier titre de la collection Muntadas Media Architecture Installations était un “Interom”, terme inventé par l’artiste pour désigner une connexion à Internet à partir d’un CD-ROM. Puis les différents titres ont associé la réalisation d’un DVD-ROM à un livre ou/et à la réalisation d’un DVD-Vidéo. L’évolution des systèmes et en particulier des logiciels sur Internet engagent à explorer d’autres modalités et d’autres formats pour des archives connectées et plus largement accessibles. Par ailleurs des adaptations pour tablettes et des transferts sur Internet des divers projets sont en cours. Ainsi Digital Snow peut être consulté à partir du site d’Anarchive dans une version hébergée par la Fondation Langlois et une émulation de Muntadas Architecture Installations téléchargée depuis le site anarchive.


_Un outil de formation et de référence

La collection a pour objectif de contribuer à l’élaboration d’une mémoire et d’une histoire de l’art contemporain assez précise et conséquente pour être un outil de formation pour les universités et les écoles d’art ainsi qu’un instrument de documentation fiable pour les chercheurs, les critiques et les conservateurs. Au delà, cette série d’archives numériques vise à sensibiliser un plus large public aux questions et aux recherches de l’art actuel.


_Production, édition, distribution

Le financement de chacun des titres de la collection implique la collaboration de plusieurs partenaires de différents pays selon l’intérêt qu’ils portent plus particulièrement à l’œuvre d’un artiste. La production et la coordination des projets ainsi que leur édition sont assurées par Anarchive, association sans but lucratif.


La collection anarchive est conçue d'emblée pour une distribution internationale et chaque titre est toujours en français et en anglais, langues auxquelles s’ajoute celle de l'artiste.

Distribution : Les presses du réel
35 rue Colson, 21000 Dijon - France
tel +33 (0)3 80 30 75 23 / fax +33 (0)3 80 30 59 74
info@lespressesdureel.com
www.lespressesdureel.com


contactATanarchive.net [ remplacer le “AT&” par “@” ]