cd muntadas

Anarchive n°1 - Muntadas Media Architecture Installations
Interom sous la direction d'Antoni Muntadas avec la collaboration d'Anne-Marie Duguet

English / français

Une émulation pour mac OS X de ce CD-ROM est accessible en téléchargement ici :
> Muntadas.app
[508 Mo / 1,09 Go après décompression]
Compter quelques minutes (ou un peu davantage) selon la vitesse de votre connection.

Cette version produite à partir de l'Interom de 1999 est issue de la recherche menée dans le cadre du programmeArchéologie de l'édition numérique de l'Unité de recherche Il n'y pas de savoir sans transmission, mené à l'ESAD Grenoble Valence en 2014.


Le projet Muntadas Media Architecture Installations est un Interom, terme que Muntadas définit comme un format combinant un CD-ROM et une ouverture sur Internet.

Il fait partie d'une série d'œuvres qui explorent des espaces sociaux contemporains à travers des archétypes architecturaux et médiatiques.

Un espace imaginaire.

Un espace hybride composé de diverses fonctions et "valeurs"  fondées sur des concepts, des déplacements, des projets et des processus qui définissent un ensemble de travaux de Muntadas: "Media Architecture Installations"

Une tentative d'établir des liens entre ces œuvres en évoluant à la fois dans leur espace physique et dans leur discours.

Une proposition.


Éditions du Centre Pompidou, septembre 1999

coproduction : Université de Paris 1 (CRECA) / Centre Georges Pompidou
avec le concours du Ministère de la Culture, Délégation aux Arts Plastiques (FIACRE)
avec la participation de la Fundación Arte y Technologia (Madrid), de la Fundación la « Caixa » (Barcelona), du Centre Georges Pompidou (Paris), du Métafort d'Aubervilliers, du Fonds franco-américain pour l'art contemporain « Etant donnés » et du ZKM Institute or Visual Media (Karlsruhe).

producteur délégué : lab production
producteur associé : Z-A production


Muntadas Media Architecture Installations
Trilingue français anglais espagnol CD-Rom Mac/PC, ISBN 2-85850-993-X
United States : http://www.eai.org


Antoni Muntadas

Dès ses premières expérimentations, Muntadas a centré son activité artistique sur la critique des médias : systèmes de représentation et d'information tels que la télévision, la presse ou la publicité mais aussi I'architecture, celle des bâtiments publics ou celle, invisible, des réseaux de télécommunications.

L’essentiel de l'œuvre de Muntadas se compose d’une trentaine de vidéos réalisées depuis 1971, de près de soixante installations et d’interventions dans I'espace public sous des formes diverses : panneaux d'affichage, tapis, limousine, etc., de publications, sérigraphies et bien d'autres techniques et supports. Une même idée peut être concrétisée aussi bien dans un livre, un envoi postal, une bande vidéo, un disque compact ou une installation. L’œuvre peut aussi exister sous la forme d'un projet.

Lisant « entre les lignes » pour saisir les significations objectives et subjectives du langage et des images, Muntadas traite des « mécanismes invisibles » qui façonnent la production et la réception du discours des médias de masse. Il analyse les processus selon lesquels I'information est médiatisée et manipulée.
Cette activité critique s’appuie sur des stratégies d'appropriation, de fragmentation, de décomposition, d'isolement, de recadrage des images et des textes. ll s’agit de créer des espacements, du vide entre les signes, les lignes, les cadres, les sons pour saisir des relations nouvelles, de ralentir pour voir/entendre autre chose. Il s'agit aussi, en opérant des rapprochements parfois insolites, de révéler les relations profondes entre les champs de la culture, de la politique, de l'économie. de la religion ou du sport. Produire des questions est la première attitude de Muntadas.

La rhétorique de ces travaux se fonde sur une série de dualités (art/ vie, émission/réception, visible/invisible, privé/public, subjectivité/objectivité, vidéo/télévision, etc.) questionnées dans leur relation d’attraction, de réciprocité, d'opposition. L’élaboration de métaphores, la réinterprétation d'archétypes architecturaux, la mise en scène des médias, la théâtralisation des rituels sociaux et politiques, sont autant de procédures fondamentales d'une œuvre profondément engagée dans la réalité sociale actuelle.


L'interface

L’interface de ce CD-ROM est un espace imaginaire, un collage de quatre niveaux superposés : l'observatoire, I'auditorium, la bibliothèque et I'aéroport.

A partir de I'observatoire (niveau bleu), on accède au projet Internet de Muntadas, Espaces hybrides. Des images se référant à dix secteurs (attributs) (communication, loisirs, consommation, technologie, transports, médias, cultes, langage, économie, géographie) peuvent être combinées par le lecteur qui explore, en les actualisant, les conditions de I'hybridation. Des liens sont proposés avec d'autres sites qui traitent de questions similaires.

A partir des écrans de I'auditorium (niveau rouge), on consulte les dessins préparatoires, les diagrammes et les notes de I'artiste qui témoignent du travail de conception et du processus d'élaboration de chaque œuvre. On peut y repérer des formes et des principes constants, I'idée essentielle de chaque travail, mais aussi des propositions éventuellement reprises dans une œuvre ultérieure. Un dessin de Muntadas est à I'origine de chaque maquette numérique 3D et devient I'icône de l'œuvre, la clef d'entrée dans sa description.

Dans la bibliothèque (niveau jaune), lieu d'étude, on peut choisir sept mots-clefs qui désignent quelques principes de travail et concepts majeurs caractérisant l'ensemble des œuvres de Muntadas : archétype, contexte, archives, médias, projet, in/visible, montage. A chacun de ces termes est liée une liste de mots et à chacun de ces mots, une série d'œuvres. Selon le mot et I'œuvre sélectionnés, des commentaires suggèrent la relation de I'œuvre avec le mot-clef. lci sont mis en relation des travaux de Muntadas d'époques et de genres différents, décrits par des fiches succinctes.

Dans I'aéroport (niveau vert), on accède aux œuvres à partir de trajets dans les différentes villes où chacune a été montrée. Une sorte de géographie des expositions s'affiche ainsi qui permet de visualiser le contexte de présentation de I'œuvre, et d'évoquer I'idée de passage, de transition d'un lieu à un autre, comme on passe d'une langue ou d'une œuvre à I'autre.

Chacun de ces niveaux permet I'accès à un niveau sous-jacent (gris), celui de la description détaillée de chacune des douze installations et interventions.

Quatre entrées sont alors possibles :
- éléments. Les différents éléments constitutifs de I'œuvre, ceux qui sont nécessaires à son installation et la définissent, sont ici décrits très précisément. Une maquette numérique sert de support à cette exploration.
- installation. Des documents photographiques et vidéographiques montrent différentes présentations de I'œuvre et
les variations inhérentes à I'installation.
- références. Un choix de textes critiques, comptes rendus d'expositions, extraits d'essais ou textes de I'artiste, permet de préciser la connaissance de I'œuvre considérée.
- œuvres connexes. Muntadas a souvent exprimé son intérêt pour ce qui se passe entre les œuvres, de I'une à I'autre. En relation avec l'œuvre choisie, on peut consulter de brèves descriptions de ses autres travaux qui, soit explorent avec d'autres moyens (édition, montage sonore, affiche, bande vidéo, etc.) une même idée, soit présentent des affinités en termes formels ou conceptuels.

Outre ses fonctions classiques de navigation, la barre de menu permet d'accéder à plusieurs bases de données : une biographie, une bibliographie (bibliographie générale, choix de textes, entretiens et textes de Muntadas, liste des catalogues), des listes d'œuvres (vidéos et films, installations, interventions dans I'espace public, éditions, une liste des musées ou galeries ayant des œuvres de Muntadas dans leurs collections), des listes d'expositions, individuelles et collectives.

Cette réalisation est en trois langues. français, anglais, espagnol (ou catalan) et il est possible à tout moment de changer la langue de départ.