Andreas Kratky

Né à Berlin, Andreas Kratky vie et travaille à Berlin et à Los Angeles. Son travail artistique explore les questions de la mémoire, et la base de données comme un moyen narratif. Il est créateur et co-directeur de plusieurs œuvres primées comme « That's Kyogen », « Bleeding Through - Layers of Los Angeles 1920-1986 » et « Soft Cinema ». Il a réalisé aussi la projection interactive des costumes dans l'opéra « The Jew of Malta ». Son travail a été exposé en Europe, aux États Unis et au Japon. Il a collaboré dans des projets de recherche sur la visualisation infographique et la création de l'interface utilisateur à l'Université de Karlsruhe, Allemagne, et à l'Université de Manchester, U.K. Depuis 1998 Andreas Kratky a travaillé au ZKM | Centre des Arts et Médias de Karlsruhe où il était directeur du Studio du Multimédia depuis 2002. Il est actuellement « visiting scholar » et professeur adjoint dans la division pour les médias interactifs dans l'école de cinéma et télévision de l'Université de la Californie du Sud ou il est en train de créer le projet « Le Vingtième Siècle Imaginaire » - une narration en forme d'une base de données sur l'imagination du vingtième siècle à la fin du dix-neuvième.